Soutien Refuges

Association loi 1901 Opération Caddie Annonce d'adoption chien, chat, NAC et autres animaux .
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avant l'arrivée du chiot et ses premiers pas dans l'habitat...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isa
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 923
Age : 40
Localisation : 53 (Evron)
Emploi/loisirs : Présidente de l'association Soutien Refuges
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Avant l'arrivée du chiot et ses premiers pas dans l'habitat...   Lun 8 Nov 2010 - 22:35

Avant l'arrivée du chiot et ses premiers pas dans l'habitat...
( Texte publié dans le magazine "Chien Mag" N° 5 )

Vous avez retenu votre chiot chez l’éleveur qui vous a donné toutes garanties de sa bonne santé, ainsi que celles de sa bonne familiarisation à un environnement de vie d’humain (un chiot élevé en chenil isolé en campagne et qui ne sera pas resté avec mère et fratrie pendant 8 semaines minimum, sera moins bien préparé que celui qui aura profité de conditions de développement précoce, plus familiales et avec stimulations convenablement conduites).



Ce chiot est une petite vie nouvelle qui va débarquer dans la vôtre. Il va être arraché brutalement au seul monde qu’il a connu et devoir s’adapter à vous et votre mode de vie. Il a besoin que vous lui facilitiez ce moment difficile et que pour cela vous prépariez avec soin sa venue.



Aménager et prévoir du temps


L’élémentaire préalable est d’aménager un peu les lieux pour le recevoir : d’abord lui prévoir un panier et des jouets à une place tranquille, et aussi de sécuriser les pièces auxquelles il aura accès.

Par exemple:

en disposant les plantes hors de sa portée (toxicité) en mettant objets précieux et bibelots à l’abri de sa curiosité, car ils vont soulever son envie de les prendre en gueule pour les découvrir de plus près;

en isolant les produit d’entretiens partout dans la maison (annexes ou garages inclus);

en rendant les fils électriques inaccessibles pour le danger d’électrocution.

Prévoir impérativement de clôturer si ce n’est pas le cas et envisager des équipements nouveaux comme un enclos dans le jardin, aussi bien pour prévenir encore les empoisonnements avec des végétaux toxiques, que les essais du chiot au jardinage amateur.

Penser à l’éventuelle cohabitation avec d’autres animaux. La bonne socialisation (encore une fois !) du chiot dans son élevage, sera ici capitale

Bref en prévoyant tout comme avec un très petit enfant, sachant qu’il ira à la découverte d’un monde de dangers inconnus pour lui. Toutes précautions qui éviteront de pister anxieusement le chiot, et de lui asséner déjà à tout bout de champ, des interdits déstabilisants !

Pourquoi ne pas prendre un petit congé pour faire bien connaissance ? Il serait très douloureux pour le chiot de se retrouver (sans transition) seul des journées entières, pendant que l’on est au travail. Les premiers temps, le chiot aura grand besoin de votre présence, sinon comment vous connaître, prendre confiance en vous et faire les premiers apprentissage de ce que vous attendez de lui ?


Le trajet en voiture


Prévoyez plutôt d’être deux pour aller chercher le chiot à l’élevage. Il sera mieux, bien calé sur les genoux de quelqu’un, plutôt que laissé seul et ballottant sur la banquette arrière.

Une couverture sera confortable et une bonne protection pour lui et vous. Un chiot qui voyage en voiture pour la première fois (si l’éleveur ne l’y a pas familiarisé auparavant... ce qui est dommage) est généralement mal à l’aise. Vomissements et diarrhées sont fréquents et révèlent le stress du petit animal. Prévoyez donc avec l’éleveur que le chiot ne mange pas dans les heures précédant votre voyage de retour (il risquerait par la suite de redouter ce moyen de transport, en associant toujours voiture avec malaise et vomissement)

S’il est malade durant le trajet, ne le dorlotez pas et banalisez les choses, de même s’il a peur, détournez le sur un « pouic » ou autre jouet, vous éviterez ainsi de renforcer son malaise... rien de tel que banaliser ce qui arrive.

Caresser un chien qui a peur, ne fait que lui confirmer qu’il y a bien lieu d’avoir peur, puisque vous être en train d'en faire "un évènement" par votre attitude réagissante.



Les chiots s’attachent souvent à un linge ou une peluche qui les aide à surmonter l’épreuve de la rupture, et certains élevages confient quelque chose à ramener chez le nouveau propriétaire. À l’inverse, avant de récupérer votre chiot, vous pouvez proposer à l’éleveur de lui envoyer un objet portant vos odeurs, qu’il mettra parmi les affaires de la petite meute et s’en imprégnera.



Prévoyez une gamelle d’eau ainsi qu’un collier et une laisse si la durée du trajet nécessite des arrêts pipi (toutes les heures). Et pour éviter tout accident, ou la trop grande peur du chiot, choisissez des endroits tranquilles, pas à ras d’une intense circulation automobile qui ne manquerait pas de l'effrayer, c'est vraiment pas le moment ! Prenez votre temps, ce sont des instants uniques d’une longue relation qui commence.



L'arrivée dans la maison


Toute votre famille sait probablement que vous avez fait l’acquisition d’un chiot. Laissez ce dernier arriver dans le calme et faire connaissance de son nouveau lieu de vie sans la foule des grands-parents, voisins et amis le premier jour ! La « petite boule de poils » va rester avec vous plusieurs années, et tout le monde aura loisir de le voir et le câliner (pas trop!) un peu plus tard. Toute surexcitation ne ferait que représenter pour lui, un modèle futur pour aborder les humains.



Dès son arrivée montrez à votre chiot la place que vous lui avez réservée dans un endroit calme, éloigné des lieux de passage et qui lui servira de refuge. Le quotidien du bébé chien est rythmé par de fréquentes périodes de sommeil, entrecoupées de moments d’éveil. Ces repos, nécessaires à la poursuite de sa croissance, doivent être respectés par tous (soyez TRÈS ferme avec les enfants sur ce point).



Le fait d’uriner par terre dans ses déambulations, peut avoir un effet rassurant sur le chiot. Cela le soulage d’une émotion, d’une tension éprouvée, pour ensuite continuer plus tranquillement ses découvertes de la maison. Donc s’il fait pipi, si c’est possible portez-le dehors, surtout sans gronder. Le tout petit n’est pas encore en mesure de se contrôler et il aurait peur de votre fâcherie incompréhensible pour lui. L’amener à comprendre que vous souhaitez qu’il se retienne, pour faire ses besoins plus tard et dehors plutôt que dans l'habitat, sera le premier grand apprentissage à lui faire faire.

Et comme pour tout ce que vous attendez de lui, c’est de patience et d’indulgence dont vous aurez à faire preuve, avec l’aide des Caniconsultants qui sont là pour conseiller à tout moment.



Mise en garde


Dès qu’il a trouvé sa place dans la maison, le chiot peut commencer à explorer les lieux que vous comptez lui laisser occuper. Cette étape se fera à sa vitesse, il ne faut surtout pas brusquer les choses. Modérez les enfants si vous en avez, apprenez-leur que ce petit compagnon n’est pas une peluche, mais juste un bébé-chien peut-être un peu apeuré et qui doit être respecté.


A savoir

Un chiot a besoin tout de suite d’une organisation des conduites de chacun des humains avec lui et de règles de cohabitation. C’est structurant et rassurant pour lui si ces règles sont clairement posées par tout le groupe familial : ce qui est permis et interdit l’est aujourd’hui comme demain et chacun devra observer la même constance.

Comprenez qu'un chiot a besoin de votre aide pour trouver à s'adapter à votre quotidien et vos attentes, car mener une vie d'humain près de vous n'a rien de "naturel" pour lui... rendez-vous compte que dans le répertoire comportemental de son espèce, il n'a pas de modèle de compréhension d'un environnement de vie humain et donc pas de conduites toutes prêtes pour s'y adapter!



Co rédaction Danièle Mirat et Michel Quertainmon
Source : communicanis

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soutien-refuges.blog4ever.com/
 
Avant l'arrivée du chiot et ses premiers pas dans l'habitat...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les indispensables à avoir à l'arrivée du chiot
» ce qu'il faut prévoir avant l'arrivée d'un chat
» Questions avant l'arrivée des poussins
» Questions pratiques avant l'arrivée du chichi
» Comment bien se préparer à l'arrivé d'un chiot et comment bien l'éduquer?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soutien Refuges :: Nos amis à poils et à plumes :: Santé / Education / Alimentation ... :: CHIEN-
Sauter vers: